Classes préparatoires

Après avoir fini le collège puis le lycée, les lycéens français cherchent à s'inscrire à l'université. On parle d'inscription et non de candidature car pour être admis dans une université française il suffit de réussir son baccalauréat puis de déposer un dossier et d'attendre la décision d'admission. Cela concerne toutes les universités publiques (sauf en médecine). L'enseignement y est gratuit et la sélection se fait sur la base du dossier de l'étudiant potentiel.

Toutefois, la donne est un peu différente concernant les fameuses Grandes Ecoles. Ce type d'enseignement est prestigieux tant aux yeux des Français que des étrangers. Les plus entreprises les plus importantes et prometteuses du pays et de l'Europe entière tentent de recruter les étudiants sortant des Grandes Ecoles. Des conditions d'admission élevées, une sélection très stricte et des concours d'entrée difficiles, voilà ce qui attend les candidats à ces écoles. Après le lycée, il existe une voie particulière pour se préparer à ces concours : il s'agit des classes préparatoires.

L'entrée en classe préparatoire passe également par la sélection. Ceci étant, l'entrée en prépa est une garantie de pouvoir poursuivre ses études dans l'enseignement supérieur (dans une école ou à l'université, du fait des équivalences). Etudier en classe préparatoire permet aux étudiants d'acquérir des bases académiques très larges avant une spécialisation ultérieure.

Enfin, il faut noter que les prépas en médecine sont tout à fait adaptées à ceux qui ambitionnent de mener une carrière réussie dans le secteur médical. Entrer dans une faculté de médecine en France est une procédure assez difficile auquel il faut sérieusement se préparer. Mais pour s'assurer un futur brillant et un futur poste dans les meilleures cliniques du monde, en Suisse par exemple, se battre en vaut la peine.

 

     Avantages

  • Une solide préparation à l’entrée dans des établissements prestigieux presque sans équivalents ;
  • Apprentissage approfondi et accéléré de la langue française, immersion instantanée dans la culture locale ;
  • Si l'étudiant échoue aux concours d'entrée aux grandes écoles à la fin de la classe préparatoire (il est possible de doubler, voire tripler la seconde année de prépa pour retenter sa chance), le fait qu'il ait étudié deux ans en prépa lui permet d'être accepté en troisième année de licence à l'université.

 

     Conditions et dates limites de dépôt des dossiers

     Tarifs

FAIRE UNE DEMANDE


ÇA POURRAIT VOUS INTERESSER …

SERVICES COMPLEMENTAIRES

FAIRE UNE DEMANDE