Six raisons pour lesquelles vous ne ressentez pas de progrès dans votre apprentissage du français

04-02-2017

Six raisons pour lesquelles vous ne ressentez pas de progrès dans votre apprentissage du français : 

 

1. Vous passez trop peu de temps sur vos leçons et votre entraînement 

Dans l'apprentissage de n'importe quelle langue, le temps que vous consacrez à « l'entraînement » de votre cerveau à cette langue est un facteur déterminant. Faîtes de l'apprentissage du français une tâche quotidienne, prenez l'habitude de nommer les choses du quotidien en français. Pendant que vous vous brossez les dents comptez en français jusqu'à cent, à un autre moment de la journée énumérez oralement les aliments dont se composent vos repas. 

 

2. Vous apprenez le français de façon passive 

Même si vous vous contentez de regarder des films français et de lire les actualités, vos ressources langagières « passives » augmentent. C'est certes un acquis très précieux et utile, mais pour qu'il remplisse son rôle il faut s'en servir à l'oral ou à l'écrit. Par conséquent, dès que c'est possible, parlez en français et, encore mieux, trouvez un correspondant pour échanger par messagerie instantanée ou sur Skype. 

 

3. Vous n'analysez pas ou n'utilisez pas ce que vous avez appris 

Le plus vexant qui puisse arriver à n'importe quel étudiant est qu'il oublie au bout d’un semestre tout ce qu'il s'était efforcé d'apprendre durant de longs mois. Pour que cela n'arrive pas, essayez de mettre en pratique chaque point de grammaire ou de lexique appris. 

 

4. Vous comptez trop sur votre langue maternelle

Vous pensez dans votre langue maternelle. Arrêtez ça ! 
Savez-vous comment fonctionne votre tête ? Quand vous voulez dire quelque chose, d'abord vous formulez la phrase en pensée dans votre langue maternelle, ensuite vous vous appliquez à la traduire en français, en traduisant chaque mot séparément, puis vous prononcez cet ensemble de mots traduits, en invoquant toutes vos connaissances sur la conjugaison des verbes et les liaisons.
Il est temps de changer de stratégie : la phrase doit apparaître dans votre tête en entier et directement. Pour ce faire, apprenez non pas des mots mais des phrases et des expressions, et surtout parlez plus ! 

 

5. Vous vous focalisez toujours sur vos fautes 

Vous vous prenez sans cesse la tête : quelle est la bonne terminaison, quel est le genre du nom et quelle forme du verbe utiliser ? Oui, il est bien plus difficile d'apprendre une langue quand on est perfectionniste : votre interlocuteur finira par s'endormir pendant que votre traducteur interne cherchera à conjuguer le verbe. Efforcez-vous de moins butter sur vos fautes de grammaire, et ne vous reprenez pas, car dans tous les cas votre interlocuteur comprendra et il y aura moins de stress dans la conversation. 

 

6. Vous savez que vous ne parlez pas trop mal français 

Et vous vous reposez sur vos lauriers. Désolé de vous décevoir, mais dans les faits l'apprentissage d'une langue étrangère n’a pas de fin. Si vous n'êtes pas né en France, alors vous avez sûrement encore beaucoup à apprendre. Laissez-nous vous confier un secret : même le directeur de Quartier Latin, qui vit à Paris depuis environ huit ans, commet parfois des fautes amusantes et n’arrive pas à trouver ses mots à certains moments. 
Dans un prochain article, si la rédactrice n'a pas été licenciée d'ici-là, nous vous parlerons des astuces qui vous permettront d'accélérer vos progrès en français sans avoir à fournir d'efforts laborieux !  

LISEZ AUSSI

6 phrases en français utiles

Voici six phrases en français utiles au quotidien que chacun devrait connaître et que, bizarrement, on n'enseigne pas dans les écoles de langue

Recette des macarons

Vous raffolez des macarons français ? Notez cette recette facile et accessible pour vous lancer dans leur préparation !

Commentaires:

FAIRE UNE DEMANDE